Améliorer l’isolation thermique de ses fenêtres

baie-vitree-isolante

Il est communément admis qu’environ un quart des pertes de chaleur dans un logement est dû au manque d’étanchéité des fenêtres et des portes. Investir dans l’isolation thermique des fenêtres est un investissement rentable car cela permet d’économiser du chauffage, d’éviter la sensation de froid proche des fenêtres, d’éliminer la condensation sur les vitres et de contribuer à la préservation de l’environnement. L’objet de cet article est de vous expliquer l’intérêt de l’isolation thermique et de vous indiquer les éléments à prendre en compte pour faire le bon choix en termes de matériaux. Cet article n’est qu’une brève présentation et ce domaine est bien entendu extrêmement large. Si vous souhaitez en savoir plus, un vitrier à Paris 9 pourra répondre à vos questions sur le domaine de l’isolation des structures vitrées.

L’intérêt de l’isolation thermique

Actuellement, le contexte est difficile tant du point de vue écologique qu’économique, il est donc nécessaire d’utiliser tous les moyens pour diminuer le montant de la facture énergétique et protéger l’environnement. Il est indispensable que vos portes et fenêtres aient une excellente isolation thermique, ce qui contribuera à votre confort et vous permettra, d’une part, de réduire votre facture de chauffage et, d’autre part, d’éventuellement bénéficier d’un crédit d’impôt qui vous fera économiser 30% du prix d’achat du matériel pour vos travaux de vitrerie.

Par ailleurs, une bonne isolation thermique a souvent tendance à entraîner une bonne isolation phonique car les travaux d’isolation consistent la plupart du temps à installer du double vitrage, ce qui procure une bonne isolation acoustique.

Une bonne isolation thermique repose essentiellement sur 3 facteurs : le vitrage, la structure et la qualité de la pose. S’il est vrai que le matériel est très important pour votre isolation, il va de soi que ses qualités isolantes ne seront d’aucune utilité si la pose est de mauvaise qualité. Les artisans du BTP s’accordent à dire que les maisons mal isolées sont dues, dans 90% des cas, à des poses de mauvaise qualité. Concernant le matériel, il ne faut en aucun cas choisir du bas de gamme ou du simple vitrage. Préférez plutôt le double vitrage ou, si possible, le double vitrage à isolation renforcée (VIR).

Le coefficient de transmission thermique

Il est indispensable de savoir évaluer les propriétés isolantes des produits sur le marché si on veut faire le bon choix. On distingue plusieurs facteurs qui déterminent l’isolation thermique d’une fenêtre, dont le coefficient de transmission thermique noté U. Il s’agit d’un indicateur qui donne rapidement une idée des capacités isolantes d’un vitrage (Ug) ou d’une fenêtre entière (Uw).

Plus U est petit, meilleure sera l’isolation thermique apportée par le produit. Au niveau d’une fenêtre, il est conseillé d’avoir un coefficient Uw maximal de 1,6 si vous choisissez un châssis en bois, ou de 1,4 pour du PVC ou de 1,8 pour de l’aluminium. En ce qui concerne les vitrages, le mieux est de choisir un vitrage dont le coefficient Ug est inférieur à 2.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


8 × trois =

Votre commentaire