Assurance vie et avantages fiscaux

index

L’assurance vie est un contrat très avantageux, notamment sur le plan fiscal. Cela est très bénéfique au niveau des exonérations sur les plus values ou sur la transmission de patrimoine. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de souscrire à une assurance vie.

Assurance vie : des plus-values défiscalise

Avec l’assurance vie, les souscripteurs ont l’opportunité de faire le retrait de tout ou partie de leur épargne en toute circonstance. Cependant, les avantages de l’assurance vie sont plus rentables au bout de 8 ans. Utile est de savoir que lorsqu’un assuré retire une ou tout l’ensemble de son capital financier moins de huit ans après la souscription d’un contrat d’assurance vie, les plus-values de son épargne s’additionne à son revenu imposable.

Ce dernier a la possibilité de choisir un prélèvement forfaitaire libératoire sur les plus-values, si le retrait se déroule avant la fin de la quatrième année ou entre la quatrième et la huitième année. Ainsi, il existe deux différentes façons de retirer son argent, afin de bénéficier des avantages fiscaux :

  • Avancement : il s’agit d’un prêt remboursable que le souscripteur demande à sa boîte d’assurance. L’argent épargné dans le contrat d’assurance constitue une garantie de remboursement pour l’assureur.

L’avantage d’une avance dans une assurance vie est le fait que le capital du contrat n’est pas déduit du frais. Cette épargne continue à fructifier sans aucune incidence. De plus, le prêt n’est pas imposable dans la mesure où il fait preuve de remboursement.

  • Rente viagère : l’assuré a l’option de percevoir une partie de son épargne jusqu’à son décès. la rente viagère est très avantageuse, car elle permet de constituer un complément de retraite et d’offrir l’opportunité à l’assuré de ne pas être financièrement dépendant de sa famille.

Cependant, avec cette option, le souscripteur n’est plus maitre de son capital. Seul l’assureur devient responsable et qui s’engage à verser la rente viagère. Les bénéficiaires du contrat ne peuvent pas bénéficier du capital, mais la rente peut être réversible au moment de la mort du souscripteur.

Transmission de patrimoine : des avantages fiscaux

L’assurance vie présente des avantages fiscaux au niveau des transmissions de patrimoine. Les souscripteurs ont la possibilité de designer des personnes de leur choix comme bénéficiaire du capital décès sans aucune restriction de nombre. De plus, il n’existe aucune exigence au niveau du lien parental. Néanmoins, il faut savoir que l’âge conditionne beaucoup les avantages fiscaux.

  • Pour les primes versées avant 70 ans : l’abattement fiscal par bénéficiaire n’est pas très élevé.
  • En ce qui concerne les primes versées après 70 ans : Le reste du capital transmis reste soumis aux droits de mutation par décès. L’assurance-vie est la meilleure donation faite de votre vivant. Les souscripteurs ont donc la possibilité de gratifier leurs propres enfants, neveux et nièces, frères et sœurs, en leur transmettant des capitaux dans un cadre fiscal avantageux. L’assurance vie est l’un des meilleurs compétents que votre future génération puisse avoir en héritage.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


− 2 = cinq

Votre commentaire