Comment bien assurer son logement ?

index

Dans la vie, on n’est jamais à l’abri d’un éventuel accident qui risque d’affecter notre logement. Il se peut qu’un jour ou l’autre, on soit victime d’un triste évènement comme un cambriolage, un incendie, les dégâts des eaux, etc. L’assurance habitation peut être considérée comme étant le bouclier qui est destiné à vous protéger contre toutes ces situations dramatiques qui arrivent sans crier gare. En effet, sans assurance, on risque de se retrouver dans une situation plus que compliquée que l’on aura du mal à contrôler.

Propriétaire ou locataire : les principales obligations en matière d’assurance habitation

En principe, le propriétaire qui occupe sa propre maison n’est pas contraint par la loi de souscrire une assurance habitation. Le problème en cas de non-souscription d’une assurance, c’est le fait que si jamais un sinistre se produit dans le logement, tous les dégâts seront à la charge de la personne. Or, nous savons très bien le coût que cela puisse occasionner. Ce qui n’est pas du tout le cas d’une personne qui habite dans une maison ou un appartement loué. En général, le contrat de location contient une clause qui oblige le locataire à souscrire une assurance habitation. Ainsi si jamais de problèmes arrivent durant le moment où le logement est loué, le locataire ne prendra pas en charge la totalité de toutes les réparations qui doivent être faites.

L’assurance multirisque habitation, la solution idéale

Nombreuses sont les compagnies d’assurance qui proposent ce que l’on appelle une assurance multirisque habitation, car c’est la formule la plus recommandée en matière immobilière. Toutefois, les garanties proposées varient en fonction de l’assureur. En général, l’assurance multirisque habitation est destinée à garantir tout ce que la personne possède dans sa maison (c’est-à-dire les meubles, les objets de valeurs, les appareils électroménagers, etc.) ainsi que sa responsabilité civile à l’égard des tiers. Pour les locataires, cela permet aussi de couvrir ses responsabilités envers le propriétaire. Même si les garanties complémentaires dépendent entièrement de l’assureur, certaines garanties sont plus ou moins identiques, à savoir la garantie dégâts des eaux, la garantie bris de glace, la garantie vol et vandalisme, la garantie incendie et enfin la garantie qui se rapporte aux catastrophes naturelles. Avant de conclure un contrat d’assurance en matière de logement, il faut prendre le temps de bien lire le contrat. Pour cela, il faut faire attention aux conditions générales qui régissent le contrat, les conditions spéciales qui se rapportent à votre situation personnelle, la franchise c’est-à-dire le montant qui sera à votre charge en cas de sinistre, et enfin votre capital immobilier c’est-à-dire l’estimation de la valeur de tous vos biens. Pour plus de détail sur le sujet, ce site internet est à votre disposition.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


trois − = 2

Votre commentaire