Comment faire pour obtenir un prêt bancaire en France ?

prêt bancaire

Les préjugés et les publicités en la matière laissent entendre qu’obtenir un prêt bancaire peut paraître simple. Dans la pratique, qu’il s’agisse d’un crédit immobilier, d’un prêt financier pour l’achat d’une voiture ou pour vous offrir un voyage, les banques n’accordent des crédits qu’au vu de certains critères. Les conditions à remplir pour prétendre à un prêt bancaire.

Les conditions de revenus

Vous ne pouvez pas obtenir de prêt bancaire si vous ne disposez pas de revenus. Sur ce point, certaines banques sont très exigeantes selon le montant de l’emprunt demandé. Pour obtenir un emprunt immobilier, soit un emprunt hypothécaire, la majorité des banques exigeront de vous que vous ayez un revenu fixe chaque mois. Ce revenu doit être issu d’un travail stable et durable. Certains critères sont également assortis à ce revenu comme un travail bénéficiant d’un contrat à durée indéterminée ou un poste dans la fonction publique. Il en est de même pour un prêt automobile ou un prêt personnel d’un montant plus de 2 000 ou 3 000 €, en fonction de l’organisme. Les exigences sont les mêmes pour les rachats d’emprunt. Pour un petit crédit de l’ordre de 1000 ou 2000 €, les conditions seront un peu moins drastiques. Cependant, il existe quelques exceptions qui confirment les règles, certaines banques accorderont des sommes d’argent à des chômeurs sérieux qui touchent une allocation des Assedics ou similaires. C’est également les cas des personnes touchant les RSA, selon l’organisme.

Le fichage à la Banque de France

Il faut savoir qu’il existe deux principaux fichages à la Banque de France. L’un recense tout ce qui est incidents de paiements pour les prêts de toute nature et les découverts bancaires non régularisés. C’est le FICP ou Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. L’autre fichier recense les chèques émis sans provisions. Il s’agit de l’interdit bancaire. Les deux n’ont pas les mêmes effets sur les finances quotidiennes. Dans la pratique, une personne fichée à la Banque de France ne pourra pas obtenir de prêt ni auprès d’une banque, ni même auprès d’autres organismes comme Cofidis ou Médiatis. Aucun organisme digne de ce nom ne veut courir le risque de ne pas être remboursé. Entre également en jeu le taux d’endettement. Ce dernier fixe le seuil de remboursement que vous ne devez pas dépasser après l’octroi d’un crédit. Pour le déterminer, l’organisme additionne la totalité de vos revenus fixes. Il calcule les 33% de cette somme. Toutes les mensualités de prêt que vous avez à rembourser, y compris l’emprunt sollicité en cours, ne devront pas vous couter plus de ces 33 %.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


− quatre = 5

Votre commentaire