Comment se porte le marché de la fonderie en France

nowak

À l’heure actuelle, la fonderie figure parmi les acteurs importants de l’industrie. Les professionnels de la fonderie représentent environ 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec des mains d’œuvre de plus de 38.000 hommes et femmes. La France se retrouve en 3e position dans la jungle de la fonderie en Europe.

Une forte amélioration de l’industrie en 2018

C’est depuis l’année 2018 que l’industrie des fonderies a vu son chiffre d’affaires monter en force. Cet accroissement concerne tous secteurs confondus (industrie alimentaire, industrie de l’automobile, domaine médical…). Le secteur des fonderies de métaux ferreux a vu son chiffre grimper de 0,7 % tandis que celui du non ferreux de 12,6 %. En effet, en 2016, la production s’est élevée à 1,628 million de tonnes contre 1,722 million de tonnes l’année suivante. Environ 1,781 million de tonnes de métaux ferreux et non ferreux a été produit en 2018, une progression de 3,4 % par rapport aux précédentes années. Ce chiffre n’a pas cessé de croitre, nous permettant de dire que le marché de la fonderie se porte aujourd’hui très bien. La fonderie a permis de créer un maximum d’emplois. Vers la fin de l’année 2018, le nombre de personnes travaillant dans les fonderies françaises est estimé à environ 30 000. Et ce chiffre n’a pas cessé d’augmenter jusqu’à maintenant.

La fonderie toujours en quête d’innovation

Le marché de la fonderie a connu une nette amélioration ces dernières années. Le succès de cette industrie s’explique par la création pleine d’innovation proposée par certaines entreprises. La plupart des professionnels œuvrant dans ce domaine ne cessent de trouver des solutions permettant de proposer des prestations de plus en plus innovantes et surtout sur mesure. Tous les secteurs peuvent désormais faire appel à la fonderie, ce qui fait augmenter le chiffre d’affaires à pas de géant. Les professionnels prédisent un marché stable pour les années à venir si la production de pièces continue à s’améliorer.

La plupart des fonderies françaises propose des services pouvant répondre aux besoins de chaque entreprise ayant besoin de pièce en acier, en acier inox ou encore en superalliage. Ces professionnels sont à l’écoute de tous les besoins et proposent souvent quelques conseils. C’est, par exemple, le cas de Nowak, un expert de la fonderie de précision à la cire perdue depuis 1984. À part les pièces de fonderie techniques destinées aux activités industrielles (robinetterie, outillages et machines, pièces pour automobile…), il met également son savoir-faire incontestable au service du secteur médical (prothèse et dispositifs médicaux divers).

Partager