Effectuer un audit en entreprise

1286963528_audit_1_1_zoom.gif

Le métier d’auditeur ne convient pas à tout le monde, car il exige quelques qualités pour pouvoir l’exercer au mieux. L’esprit d’analyse et de synthèse est impératif, mais il doit être ouvert d’esprit pour un meilleur résultat.

La différence entre l’audit interne et l’audit externe

Si beaucoup d’entre nous confondons ces deux fonctions, il est à souligner que l’audit interne et l’audit externe n’ont pas des tâches similaires et travaillent dans de différents environnements de travail. L’audit interne a son emploi au sein de l’entité et s’assure du respect des procédures qui ont été mises en place par la direction. Sa profession se base beaucoup sur l’observation et à tout temps, il peut décider du changement avec le personnel pour améliorer la production. D’autres tâches sont également attribuées à cet auditeur interne comme les contrôles organisationnels et le diagnostic financier. Il peut alors passer au peigne fin tous les départements de l’entreprise : marketing, atelier, finance, parc photocopieur, imprimantes…… À la différence, l’auditeur externe est une personne hors de l’entité, mais elle doit l’intégrer pour mener à bien ses fonctions. Il possède beaucoup plus d’autonomie et de liberté dans ses fonctions vu qu’il n’est pas en contact permanent avec le personnel. Il est mené à bien observer l’ensemble des procédures pour un diagnostic neutre et objectif.

Le rapport d’audit

C’est grâce à ce rapport que les dirigeants d’une entreprise apporteront des changements pour améliorer leur activité. Ce document écrit livré par l’auditeur est un cliché sur l’ensemble du système de management. Il doit contenir les points forts de la société sur les moyens financiers, humains et matériels. Cette partie du rapport permettra au STAFF de garder et maintenir les bonnes pratiques de l’organisation. Nous pourrons également y voir l’ensemble des points faibles qui sont à améliorer, car ces points présentent de réels risques pour la société. L’auditer doit également avancer la globalité des non-conformités au sein de l’enseigne. Ce segment du document présentera les écarts par rapport à une exigence ou à une norme comme celle de l’ISO. Il peut se permettre de donner une note par rapport aux pratiques instaurées au sein du groupe. Avec son personnel, l’entreprise doit apporter une action corrective et rechercher d’où viennent les failles. L’auditeur doit mentionner un fait tangible de la situation et ne pas faire un jugement de valeur. Les opportunités d’amélioration aussi doivent figurer dans ce document écrit.

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


− 2 = un

Votre commentaire