La chaudière à fioul

DEVILLE-chaudiere-fioul

Chaudière, radiateur, planché chauffant, cheminée, pompe à chaleur, poêle… il existe un grand nombre de systèmes de chauffage et une importante variété de combustibles utilisées pour en permettre le fonctionnement. La chaudière à fioul est une des techniques de chauffage les plus utilisées dans les pays occidentaux. Pour les non spécialistes, elle soulève encore un certain nombre d’interrogations que nous allons éclaircir dans cet article.
Il existe de multiples types de chaudières ; ces dernières utilisent chacune un combustible différent permettant leur état de marche. La chaudière à fioul domestique se divise elle-même en différentes catégories ; en voici différentes modèles !

1. La chaudière à fioul standard

Le principe d’une chaudière à fioul est simple ; le fioul est stocké dans une cuve de façon à être brulé dans la chaudière. Lorsque le fioul, en présence d’oxygène, est porté à une certaine température, il engendre un phénomène de combustion qui va produire de la chaleur ; cette chaleur sera transmise au circuit d’eau du réseau. L’eau, une fois réchauffée, alimente les émetteurs de chaleur de la maison et peut également servir à répondre aux besoins en eau chaude domestique ; notamment celle des robinets de la cuisine et de la salle de bain.

2. La chaudière à fioul basse température

Les chaudières à fioul basse température ont vu le jour au début des années 80 et ne cessent de gagner en succès. Le fonctionnement de la chaudière à fioul basse température est semblable à celui de la chaudière à fioul standard mais bénéficie cependant d’un meilleur rendement.
En effet, la chaudière basse température permet de chauffer l’eau de la façon la plus ajusté aux besoins du consommateur en la maintenant à une température plus basse que la chaudière à fioul classique ; jusqu’à parfois plus de 40 degrés de différence !
Cette dernière permet de réaliser des économies d’environ 15% par rapport à son antagoniste mais il faut noter qu’elle ne peut fonctionner de façon optimale qu’avec des radiateurs Elle consomme ainsi moins de fioul domestique que sa congénère mais à noter qu’elle ne peut fonctionner de façon optimale qu’avec des radiateurs de grande contenance. Il est également préférable de l’associer à des radiateurs ou des planchers chauffants de basse température.

3. La chaudière à fioul à condensation

La chaudière à fioul à condensation est encore moins énergivore que sa congénère, la chaudière à fioul à basse température ; elle fait partie des technologies qu’on estime des plus modernes.Les statistiques démontrent qu’elle permet un rendement allant jusqu’à plus de 92% et de gagner jusqu’à 40% d’économie par rapport à une chaudière à fioul classique.
Sa spécificité est simple ; il s’agit de réutiliser la vapeur d’eau générée par la combustion de fioul et de permettre à la chaleur obtenue de chauffer l’eau une fois son retour dans le circuit.

Il est possible de trouver des chaudières à fioul aux meilleurs prix : Chaudière fioul. A savoir : L’entretien annuel par un professionnel de votre chaudière à fioul est désormais obligatoire.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


9 − neuf =

Votre commentaire