La protection des données personnelles : un défi pour les entreprises 2.0

protection des données

De plus en plus de sociétés prospèrent actuellement sur internet. Les autorités étatiques n’ont pas manqué de remarquer cela et ont pris les devants pour protéger les droits des internautes. Pour éviter des détournements de leurs données personnelles, de nouvelles mesures ont été adoptées.

La loi informatique et libertés : un texte central

Les législateurs ont promulgué la loi informatique et libertés pour obliger les offreurs de services  web à ne pas négliger la protection des données personnelles des utilisateurs. La plupart des sites d’internet récoltent les données des visiteurs quand ceux-ci naviguent sur le portail. La plupart du temps, les octets recueillis ne sont d’aucune valeur, mais il arrive qu’ils laissent découvrir la vie privée des internautes. Un service de messagerie web enregistre par exemple toutes les conversations des usagers. Si certaines discussions étaient dérobées par des pirates informatiques, les informations pourraient devenir des objets de chantage. La sécurisation de ces données engage la responsabilité de la société en charge et de nombreuses mesures doivent être prises dans ce sens. Cependant, force est de constater que la plupart des administrateurs ne sont pas des experts en sécurité informatique. Dans ce contexte, il faudra absolument faire appel à des prestataires spécialisés. En France, le Correspondant Informatique et Libertés ou CIL est souvent le professionnel sollicité.

Pourquoi contacter un Correspondant Informatique et Libertés ?

Le CIL dispose d’une accréditation de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés ou CNIL. À ce titre, l’expert connait du bout de ses doigts les dispositions de la loi informatique et libertés. Il donne donc de précieux conseils pour s’y conformer à moindre  frais. Les gérants des  sociétés digitales pensent effectivement que cela consiste à réaliser des investissements couteux. Néanmoins, il s’agit souvent de trouver des solutions de protection et de valorisation des données simples et abordables. Des modifications dans le Workflow suffisent parfois à combler les failles d’un système. Cependant, certaines mises à jour ne doivent pas être écartées.

Une meilleure protection des données personnelles passe aussi par une formation CNIL. Celle-ci donnera les moyens au personnel d’en comprendre les enjeux juridiques. Par ailleurs, elle aide toujours à mieux responsabiliser les administrateurs.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


5 × sept =

Votre commentaire