Les services d’un conseiller en gestion de patrimoine indépendant

Cedre-Patrimoine-logo-1200x

Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) est un professionnel spécialisé dans ce qui est communément appelé « l’investissement sur-mesure ». Ce n’est pas tout le monde qui peut se réclamer d’avoir des connaissances pointues en matière patrimoniale. En effet, le conseiller doit faire preuve de réactivité vis-à-vis des évolutions qui pourraient impacter le patrimoine d’un client (un changement majeur en matière fiscale, un mariage ou un décès par exemple)

Par ailleurs, la gestion d’un patrimoine requiert inévitablement une grande polyvalence. Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) est dès lors un grand spécialiste de la fiscalité, du droit, de l’économie, de l’immobilier et bien d’autres domaines. Car il doit pouvoir donner une réponse honnête et rassurante à chacun de ses clients. Ses clients, il les écoute et il leur propose des solutions qu’il juge adéquates.

Enfin, l’évolutivité est également une qualité exigée dans la gestion d’un patrimoine, celle-ci est une gestion qui se fait dans la durée.

La nature pluridisciplinaire de la gestion de patrimoine

Quand bien même un professionnel se spécialiserait pour un secteur patrimonial donné, un peu à l’instar des avocats, il devra toujours avoir une base de connaissances assez pointues sur de multiples domaines.

Au premier rang, il y a la fiscalité. Il n’y a pratiquement pas de patrimoine qui ne soit imposable. D’ailleurs, au vu de la complexité du système fiscal moderne en général, et celui de la France en particulier, c’est le premier domaine que le professionnel devra considérer comme prioritaire. Tout dépend bien évidemment de la particularité de la situation patrimoniale d’un client. Tout dépend également de son but : développement de patrimoine, transmission de patrimoine, préparation de la retraite, etc.

Après la fiscalité, le droit en général est sans doute le second domaine le plus important pour tout conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI). En tant que gestionnaire, c’est lui qui s’occupe de toutes les démarches relatives au patrimoine d’un client, et c’est lui qui s’assure que les éventuelles transactions se fassent en toute légalité…

Le professionnel devra également faire preuve d’une grande acuité d’esprit se traduisant par de la réactivité et de la polyvalence. Il devra être à même de faire part à un client des risques de tel ou tel placement. Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) devra en outre savoir adapter sa stratégie patrimoniale aux nouvelles réalités. Il doit constamment être à l’affût.

Un travail qui se fait avec méthode

Effectivement, tout ce que le gestionnaire fait, il le fait étape par étape. Elles débouchent, quel que soit le secteur dans lequel il est appelé à intervenir, sur l’élaboration d’une stratégie patrimoniale.

Cette stratégie patrimoniale permet au professionnel d’atteindre les objectifs du client, en prenant surtout en compte la particularité de sa situation.

Justement, la situation patrimoniale et fiscale d’un client est évaluée par le professionnel, en considérant les informations données par son client, par le biais d’un bilan fait au préalable. C’est d’ailleurs la toute première étape. L’analyse des données permet au professionnel de proposer des solutions qui conviennent à la situation patrimoniale du client et à ses objectifs de vie.

De cette manière, on comprend plus aisément pourquoi on dit que le conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) est un spécialiste de l’investissement « sur-mesure ».

Par ailleurs, le gestionnaire est également « présent » pour prodiguer des conseils grâce à l’accréditation appelée « compétence juridique appropriée (CJA) ».

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


7 × six =

Votre commentaire