L’importance de la bonne rémunération dans une entreprise

remuneration

En contrepartie du travail réalisé dans le mois, les entreprises sont tenues de verser un salaire mensuel convenable à leurs employés. Le montant varie selon les moyens financiers de la firme. Toutefois, les dirigeants de cette dernière doivent octroyer une rémunération adéquate en fonction des qualifications de la ressource.

Le salaire : moyen de motiver les employés

Les directeurs des entreprises ont la possibilité de fixer la rémunération des commerciaux. Cependant, ils doivent tenir compte de certains critères avant de décider de la somme allouée à chaque catégorie de travailleur. En effet, le salaire doit encourager le personnel à bien réaliser les tâches assignées. C’est pourquoi il ne doit pas être en dessous de la grille salariale élaborée par le pouvoir public. Si le revenu est bas, il peut décourager les personnes à accepter le travail. Des employés pensent que la compensation est insuffisante par rapport à ses capacités et à la mission exigée.

Lorsque le décideur établit les bases de salaire pour son entreprise, il devrait connaître les honoraires octroyés par ses concurrents pour la même besogne. Dans le cas où le dirigeant tranche pour un salaire bas, il devra instaurer une part variable. Le système de prime individuelle ou collective est le plus conseillé pour motiver le personnel.

Les critères pour définir une politique de rémunération

Afin d’établir une grille salariale motivante, il convient de contacter un cabinet de conseil en stratégies de rémunération, tel que http://mcr-consultants.com. Ces établissements sont les plus qualifiés dans ce domaine. Ils considèrent souvent de nombreux points avant de définir une politique du revenu.

Tout d’abord, les honoraires sont fixés suivant un aspect social. Les sociétés devront avoir leur propre démarche de classification en matière de paye. Cela facilite l’individualisation du pourcentage de salaire pour chaque employé. De plus, le responsable des ressources humaines devrait mettre en place une gestion des carrières.

Les personnels qualifiés devront avoir la chance d’être promus à un poste supérieur. Et enfin, le dirigeant ne devrait pas négliger le contexte économique du pays afin de fidéliser les gens à rester dans leur établissement.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


− 2 = sept

Votre commentaire