Trouver une entreprise à reprendre en Bretagne

logo-12567

La reprise est, dans certains cas, une opportunité d’élargir son champ d’activité. Dans la pratique, un repreneur se fait accompagner par un cabinet d’expertise comptable. Il peut aussi se tourner vers une CCI, ne serait-ce que pour scruter les offres crédibles.

À cet effet, les CCI de Bretagne s’activent beaucoup pour épauler et les cédants et les repreneurs. Elles indiquent, via Internet, surtout les démarches à suivre. Elles donnent aussi des conseils aux repreneurs qu’elles invitent à se rendre dans leurs locaux.

Le rôle des CCI de Bretagne dans une cession-reprise

Une CCI bretonne va très loin dans les conseils qu’elle prodigue à un repreneur ou à un cédant. Ce sont surtout des conseils critiques et pragmatiques.

Des conseils pragmatiques parce qu’elle a toute une batterie de professionnels qui ont de l’expérience dans le domaine juridique, fiscal ou comptable. La CCI oriente le repreneur sur la démarche à suivre afin que l’opération soit rentable.

Une CCI bretonne a même pour ambition d’aider le repreneur à bien structurer son opération, le but étant la pérennité de l’activité en phase de démarrage.

Des conseils critiques parce qu’ils prennent en compte l’opportunité même de la cession. Grâce à l’expertise de ses professionnels, une CCI oriente le repreneur ou le cédant au cours des différentes étapes de l’opération.

Sinon, la cession en Bretagne est d’autant plus facilitée par la collaboration des CCI avec les professionnels de la cession-reprise dans cette région. Il s’agit entre autres des avocats, des experts-comptables, des notaires, des banquiers…

La force du réseau « Reprendre en Bretagne »

On parle de force parce que ce réseau a vu le jour de la collaboration des CCI bretonnes avec les professionnels de la cession-reprise de la région. Aucun paramètre autour de la cession-reprise ne risque donc d’être oublié.

Ce réseau régional n’a pas de but lucratif. Il a élaboré un guide sur les démarches liées à la cession-reprise, et autour de la rentabilité de cette opération. Il a un site Internet très vivant reprendre-bretagne.fr : 7 500 visiteurs par mois, 1 600 annonces de cession déposées par an et 1 100 repreneurs identités par an.

Le guide susmentionné est très pragmatique. Il invite le repreneur à réfléchir sur l’opportunité de l’opération, l’informe sur les réalités du marché breton, oriente vers la meilleure solution de reprise, aide pour l’évaluation de la valeur réelle de l’entreprise ciblée et sur bien d’autres points importants.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


neuf + = 11

Votre commentaire