Historique du cours des actions en bourse de Facebook

Facebook all Over the World

Facebook se démarque fortement par une entrée fracassante en 2012 mais qui n’a pas été un franc succès. On verra à travers les statistiques que ce géant américain a su renverser la tendance. Mark Zuckerberg et ses collaborateurs ont certainement eu chaud durant ces deux premières années en bourse. Jusque-là, on pourrait dire que tout finit bien. On va essayer de retracer les rouages cette ’’aventure financière’’ atypique.


Le fiasco de l’introduction en bourse en 2012

L’expression ’’entrée fracassante’’ est celle des journalistes qui n’en revenaient pas du volume engagé dans l’introduction de Facebook en bourse. Au total, 421 millions d’actions sont mis sur le marché en mai 2012 pour une valeur de 38 $ chacune. Au total Facebook se lance dans un place de près 16 milliards de dollar. Mais tout ne se passe pas comme les dirigeants du réseau social l’avaient espéré, en particulier le PDG Mark ZuckerBerg. Les premières progressions sont trop maigres et n’atteignent même pas 1%. Puis, dans les mois qui suivent, c’est une dégringolade continuelle. En fait, les investisseurs reprochent surtout à M. Zuckerberg de ne pas monétiser les publicités sur les Smartphones et les tablettes. Le 08 juin 2012, le cours tombent à 27.10 $ pour remonter à 33.05 $ le 22 juin. Mais dégringolades après dégringolades, Facebook s’essoufle le 31 août 2012 et le cours de ses actions tombe à 18.06 $. Cette série de montagnes russes se poursuit jusque fin 2012. Si le cours est à 28 $ le 30 novembre, ils descendent un peu 25.91 $ le 28 décembre 2012. Cette première année en bourse aura surtout été marquée par des montagnes russes témoignant de la démesure de l’ambition du PDG de Facebook, associée à l’inhabilité de son directeur financier qui s’est permis le luxe de ne pas avoir demandé les avis des banquiers du groupe.

Le redressement qui s’ensuit

Facebook aurait commis l’erreur de surévaluer la valeur de ses actions. Mais les dirigeants de ce géant américain tiennent surtout compte des reproches à propos de l’absence de monétisation des publicités pour les appareils de navigation mobiles comme les Smartphones. Les dégringolades continuent jusqu’en juin 2013. Le 7 juin 2013, le cours est à 23.29 $. C’est loin des 38 $ prévus en mai 2012. Mais à partir du second semestre de 2013, Facebook connaît une mobilité ascendante exceptionnelle. Certes, les montagnes russes sont toujours présentes au fil des semaines mais elles ne sont plus aussi catastrophiques que lors de l’introduction en bourse. Le 18 octobre 2013, une action de Facebook vaut désormais 54.22 $. Et cette ascension ne fait que commencer. Le 10 janvier 2014, l’action de Facebook vaut 57.94 $ pour ensuite frôler les 70 $ le 7 mars : 69.80 $. Une dégringolade temporaire de la valeur des actions s’observe le 4 avril : 56.75 $. Mais les temps des chutes libres semblent révolus et Facebook a visiblement tiré des leçons de ses erreurs de 2012. La valeur de ses actions dépasse largement désormais les 70 $ : 75.19 $ le 25 juillet, 77.26 $ le 5 septembre et 76.67 $ le 9 septembre. Jusque-là, Facebook se porte bien sur le marché de Nasqad. On est désormais loin des 38 $ envisagés par M. Zuckerberg.

Partager

One Comments

  • Martin 23/10/2014 at 14 h 24 min Reply

    Bonjour,

    Comme c’est souvent le cas, les premiers appels public à l’épargne sont souvent décevants pour les investisseurs.

    Faites vos devoirs avant de vous lancer dans l’acquisition de titres d’une nouvelles émission. Souvent, le prix demandé est nettement exagéré compte tenu des fondamentaux et des perspectives de croissance de l’entreprise sous-jacente.

    Martin
    http://www.investir-a-la-bourse.com

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


9 − un =

Votre commentaire