La Maison du caviar, Caviar Volga : héritage de la famille Lalagade

7

Les amateurs de caviar connaissent sans aucun doute la marque, Caviar Volga, une référence dans le domaine de caviar français. Existant depuis près de 90 ans aujourd’hui, Caviar Volga continue toujours de commercialiser du caviar dans le monde entier, même si ses activités se sont entre temps diversifiées. La Maison du Caviar est en quelque sorte le restaurant de la marque, commercialisant ses produits dans une boutique et servant son caviar sur ses tables. Ces deux entreprises constituent l’héritage de Fernand de Robert de Lalagade, un empire qu’il a laissé au reste de sa famille.

Deux entreprises à succès depuis des années

C’est dans les années 30 que tout commence pour Fernand de Robert de Lalagade, Caviar Volga voit le jour et diffuse le caviar russe dans le monde entier. Son succès est fulgurant même si deux décennies plus tard, les choses se corsent pour le caviar russe, l’Iran ayant récupéré les droits de pêche de la mer Caspienne. Le caviar iranien devient par la suite l’activité de Caviar Volga. La Maison du Caviar était une simple vitrine de Caviar Volga au début, c’est avec les années que l’endroit évolue pour devenir un restaurant fréquenté de Paris. Caviar Volga est devenue une référence aujourd’hui dans le domaine des produits alimentaires de luxe et la Maison du Caviar un restaurant de prestige considéré comme une vraie institution du caviar à Paris. Sous la direction de Cyril de Lalagade aujourd’hui, les deux maisons avancent toujours, jamais l’un sans l’autre dans un secteur où la concurrence se fait de plus en plus rude avec l’avènement du caviar d’élevage.

Cyril de Lalagade, devenu l’héritier de tout un empire

Fernand de Robert de Lalagade avec l’aide de sa femme a bâti sa société pour en faire une entreprise de renommée internationale. Il a mené à bien la direction de ses deux sociétés au cours de sa vie, et est resté jusqu’à son dernier souffle au contrôle de tout son empire. La vie aura eu cependant raison de lui à ses 93 ans et il décède des suites d’un accident cardiaque. Après sa mort, sa femme, Odette de Lalagade reprend les affaires en main pour garder les deux entreprises à flot. Leur fils ayant décidé de se faire de l’argent dans un autre domaine, c’est au petit fils qu’est revenue la lourde responsabilité de reprendre les affaires familiales. Cyril de Robert de Lalagade, héritier de la Maison du Caviar devient ainsi le directeur du restaurant et de la société d’import-export Caviar Volga.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


six × 2 =

Votre commentaire