La Saxo Bank vous offre ses prédictions pour 2015 !

2366742-tendances-informatiques-les-predictions-du-gartner-pour-2015

Ca y est, c’est bientôt la fin de l’année et comme toujours voyants, médiums, extra-lucides et autres analystes arrivent à grand renfort de prédictions, divinations et autres charlatanisme…Ou pas… A ceux qui y croient, attention spoiler 2015 :

Première grande prévisions de la Saxo Bank : La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, la dévaluation du yuan et la fin de l’e-commerce sont quelques-uns des événements qui pourraient se matérialiser en 2015…
En effet toujours selon la Saxo Bank, Le secteur du logement qui s’effondre au Royaume-Uni est un indice révélateur.Le marché du logement dans le pays perd rapidement de poussée, en particulier à Londres. On notera de notre cote, que pour cela se confirme également pour la France, la bulle risque d’éclater de manière violente

Pareillement L’inflation au Japon atteint 5%. L’émission continue de la monnaie par la Banque du Japon (Quantitative Easing-planches à billets) se répercute négativement sur ​​la confiance du yen. Conséquence prévisible La Chine dévalue le yuan de 20%. La Saxo Bank croit que la Chine va « rapidement et de manière décisive dévaluer sa monnaie tout au long de l’année, et rejoindre le Japon ainsi que d’autres pays dans la lutte contre l’importation de l’inflation. »

Mario Draghi président de la Banque centrale européenne (BCE) depuis le 1er novembre 2011 démissionnerait ou partirait en retraite anticipée, quoi qu’en soit la quitterait d’une manière ou d’une autre.Il est probable que Mario Draghiait atteint la limite de ce qui peut être fait face à la BCE…

La Russie retomberait en défaut. La baisse des prix du pétrole couplée à l’hostilité de son rival Moscou pour ses maquillages géopolitiques, les grandes entreprises russes ou le gouvernement se dirigerait tout droit vers un défaut de la dette, un peu comme ce qui est arrivé dans 1998.

Les cyberattaques à répétition et de grandes envergures détruiraient purement et simplement le commerce électronique. L’entreprise d’investissement soulève la possibilité d’attaques par des pirates mettant en échec le boom du commerce électronique.

Référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE. Le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP) obtiendra une victoire écrasante à l’élection générale britannique de mai, ce qui nécessitera un référendum sur la la position de pays dans le UE. Et son départ se concrétiserait en 2017.

Les différences dans les obligations de sociétés seront doublées. Ce qui surviendra après un changement de sentiment sur ​​les obligations à haut rendement, la fuite des investisseurs en 2015 et de fortes baisses des prix, toujours selon les analystes de la Saxo Bank.

Et pour enfoncer un peu plus le clou, si tant soit peu que nous en ayons encore besoin : L’éruption d’un volcan va décime les cultures. Elle prévoit l’éruption du volcan finlandais très actif, le Bárðarbunga, provoquant des émissions de gaz sans précédent de dioxyde de soufre couvrant le ciel européen. Ce changement météorologique faisant suite à l’éruption affectera alors la chute de la production mondiale de céréales, et favorisera une augmentation spectaculaire de son prix.

La pire de leur prévision selon moi :Le prix du cacao atteint $ 5000 la tonne. La demande de chocolat augmente globalement et l’approvisionnement du cacao est touché par l’épidémie du virus Ebola, le manque d’investissements dans les grandes régions productrices d’Afrique de l’Ouest, ainsi que la hausse de la consommation du produit entrainerait irrémédiablement une chute de la production…OMG… Personnellement, à titre juste personnel, cette prédiction là c’est vraiment le début de la fin !

Bref vous l’aurez compris on n’est pas sorti de la… Et sans attendre 2015 ni des prédictions alambiquées, les semaines qui viennent vont être très agitées.

Mercredi 10 décembre 2014 :

USA: hausse surprise des stocks de brut, à 380,8 millions de barils.

Les stocks de pétrole brut ont, contrairement aux attentes, augmentées la semaine dernière aux États-Unis, selon des chiffres publiés par le département américain de l’Énergie (DoE) mercredi.

Les réserves de brut ont progressé de 1,5 million de barils, à 380,8 millions, lors de la semaine achevée le 5 décembre, alors que les analystes interrogés par l’agence Dow Jones Newswires s’attendaient à une baisse de 2,7 millions de barils.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont, elles, progressé de 5,6 millions de barils, à 121,80 millions de barils, soit bien plus que la hausse de 600.0000 barils attendue par les experts.

Les stocks d’essence ont de leur côté augmenté de 8,2 millions de barils, à 216,8 millions, dépassant là-aussi largement les prévisions des analystes (+2,2 millions de barils).

Vers 15H40 GMT, le baril de light sweetcrude (WTI) pour livraison en janvier accentuait sa chute et perdait 2,32 dollars à 62,50 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Voilà voilà …

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


2 × cinq =

Votre commentaire