Mettre en place une démarche de prévention des risques psychosociaux.

logo RHadamante noir et blanc 005

La prévention des Risques PsychoSociaux (RPS) s’inscrit désormais dans l’obligation générale de la prévention des risques professionnels (décret du 5 novembre 2001). L’employeur doit prévenir les risques d’atteinte à la santé mentale de ses salariés. Cette obligation légale a fait l’objet d’un accord national interprofessionnel (2 juillet 2008).

La réussite d’une démarche de prévention des RPS dans l’entreprise dépend de :

-L’engagement et l’exemplarité de la direction.

-La cohérence de la démarche garantit par le chef de projet.

-La mise en place d’un discours commun.

-La participation des salariés: lever les obstacles au processus de changement.

-L’intégration de la démarche dans une chaine de valeur de l’entreprise, c’est-à-dire la mise en place d’un processus d’amélioration continue.

Pour ce faire il va falloir assurer la formation les acteurs à la démarche, procéder à une analyse du climat de l’entreprise, évaluer les situations- problème par unité de travail , les consigner de façon hiérarchisée dans le document unique, mettre en place un programme d’actions d’amélioration, les mettre en œuvre et assurer le suivi et l’évaluation de la démarche de prévention.

En agissant sur l’organisation de travail, l’entreprise des situations d’impasse ou de débordement sources de RPS.

La communication interne sur la démarche mise en œuvre ainsi que son contexte réglementaire est indispensable pour la réussite du projet. Elle favorise l’adhésion et la mobilisation de l’ensemble des salariés de l’entreprise et clarifie le rôle de chacun.

Dans le cadre de la mise en place de cette démarche, il peut être nécessaire de recourir à un cabinet de conseil spécialisé, si vous n’avez pas en internes les ressources et les compétences nécessaires pour mener à bien la mise en place de la démarche de prévention répondant aux exigences légales. Un consultant spécialisé vous guidera et vous accompagnera durant l’ensemble de la mission : recueil des informations, méthode, planning, entretiens, questionnaire, analyse, communication, plan d’actions, indicateurs…

Les cabinets alliant des compétences en psychologie et en ressources humaines sont particulièrement aptes à répondre à l’objectif de l’entreprise de s’approprier la démarche et de devenir autonome pour sa mise en œuvre durable.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


huit − = 4

Votre commentaire