Bien préparer sa cession d’entreprise

1/ Préparer sa transmission

Beaucoup de dirigeants souhaitent céder leur entreprise mais avant cela il y a un travail sur soi à effectuer.

Voici les questions à se poser :

Est-ce le bon moment pour vendre mon entreprise ?

Que vais-je faire de mon temps libre après la vente ?

Suis-je prêt à céder mon entreprise à un plus « jeune » qui n’aura pas forcement la même approche que moi ?

Quelle est la pérennité de mon entreprise si je pars ?

2/ Evaluer son entreprise

Lorsque l’on décide de céder son entreprise, la première étape consiste à la faire évaluer. Les différentes méthodes sont développées dans la rubrique sur notre site de cession d’entreprise

Mais avant tout, il faut être en cohérence avec le marché, c’est souvent tout le travail d’une vie que l’on vend et il n’est pas facile d’être objectif, on a toujours l’impression que le travail fourni vaut toujours plus que la réalité du marché…

Pour qu’une transmission se fasse bien et rapidement, il faut déjà être en adéquation avec l’offre et la demande. Un certain nombre de sociétés restent en vente plusieurs années ce qui ne donne pas une bonne image, les repreneurs sachant bien que les « bonnes affaires » se vendent dans un délai de 9 mois environ.

3/ Préparer son dossier de vente et mettre en vente

Voilà un point à ne pas négliger car plus vous pourrez faire une synthèse réaliste et optimiste de votre entreprise plus vous donnerez une vision claire à votre repreneur.

Les points à aborder :

Mon activité

Mes clients

Mes fournisseurs

Organisation de mon entreprise et de mes activités

Quels sont mes points forts et mes points d’amélioration …

En fonction de votre activité toutes les informations qui vous semblent importantes seront abordées brièvement dans cette synthèse.

Confiez-nous la vente de votre entreprise, nous nous occuperons de cette partie.

Une fois cette étape réalisée, vous pourrez mettre en vente votre société.

Plusieurs canaux existent, faites-vous aider afin d’augmenter vos chances de réussite (expert-comptable, avocat, cabinet spécialisé, associations…).

4/ Négocier la transmission

Bien plus que le prix cette étape regroupe également des points importants à ne pas négliger.

Le prix proposé vous convient mais avez-vous pensé à la garantie de passif ?

Certaines cessions ne se font pas à cause de ce point qui n’est pas toujours abordé rapidement alors qu’il peut faire partie à part entière de la négociation.

Quel type de financement est proposé ?

L’acheteur possède-t-il l’apport suffisant et les garanties nécessaires ?

Etes-vous prêt à faire un crédit vendeur, si oui dans quelles conditions ?

Quelle période d’accompagnement prévoyez-vous  et dans quelles conditions?

Tous les points qui vous semblent importants doivent être abordés dans cette étape afin que la vente de soit pas annulée au dernier moment !

5/ Signer et passer à autre chose

Voilà la dernière étape en vue, tout le monde s’est mis d’accord et la signature a lieu comme prévu dans les négociations.

L’accompagnement se met en place et rapidement on doit s’organiser une nouvelle vie.

Cela peut être un projet professionnel différent, la réalisation d’un projet personnel ou familial, quoi qu’il en soit surtout il faut continuer à avoir des projets afin de ne pas être trop nostalgique.

Nous pouvons vous accompagner dans ces différentes étapes afin de vous faire gagner du temps.

Consultez-nous ici

 

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


9 − = trois

Votre commentaire