Ce qu’il faut savoir sur le code vestimentaire au travail

code-vestimaire-travail

Dans certains secteurs d’activité, le port d’une tenue de travail est obligatoire. Et même quand ce n’est pas le cas, vous ne pouvez pas toujours vous habiller comme bon vous semble. Afin d’apporter plus de lumière sur la tenue à porter au travail, sachez dans quelles mesures un employeur peut vous imposer le port d’un uniforme. Sachez également pourquoi certains vêtements ne peuvent pas être tolérés.

Quand un employeur peut-il vous imposer l’uniforme ?

Le port d’un uniforme ne peut être imposé que sous certaines conditions. Il doit d’abord être justifié par la nature du travail à effectuer. L’uniforme est exigé notamment pour des raisons de sécurité et d’hygiène (employé en BTP, cuisinier, chirurgien, etc.) ou encore quand l’employé doit être en contact direct avec la clientèle. C’est le cas des hôtesses, réceptionnistes ou serveurs nécessitant un uniforme hôtelier. Il est à savoir que l’employeur est tenu de vous fournir la tenue de travail approprié à votre tâche ainsi que les éventuels équipements de protection.

Qui prend en charge l’entretien de l’uniforme ?

Si le port d’une tenue de travail est imposé par l’employeur, c’est à lui de payer l’entretien. Il s’agit d’une prise en charge pouvant se traduire par le remboursement des frais d’entretien de l’uniforme comme le nettoyage. L’employeur peut également verser une prime forfaitaire à l’employé pour l’entretien de son uniforme. Par ailleurs, le temps que vous passez pour enfiler et retirer votre tenue doit également faire l’objet de contrepartie si cela doit se faire au sein du lieu de travail conformément au règlement intérieur de l’entreprise. La contrepartie peut être accordée par le biais des repos ou sous forme financière.

Un employeur peut-il interdire certains vêtements ?

Du moment que vos vêtements ne sont pas conformes aux consignes de sécurité, votre employeur a tout à fait le droit vous les interdire. Un employeur est également en mesure d’exiger de ses employés des vêtements propres et décents. Un employé en contact avec la clientèle ne peut pas, par exemple, se présenter en survêtement ou en short. Cela est également valable même si votre travail ne vous amène pas à être en contact avec la clientèle. Pour le respect de vos collègues et de vous-même, une tenue décente est exigée. Exhiber vos parties intimes en portant une chemise transparente ou une jupe trop courte peut par exemple être une raison suffisante pour vous licencier si après des avertissements vous persistez.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


− huit = 1

Votre commentaire