Droits et devoirs de l’auto-entrepreneur

communaute

Nombreux sont les français qui voudraient créer leur propre entreprise. Que ce soit par volonté de sortir du chômage, de se sentir plus libre et moins dépendant d’un patron, ou simplement parce qu’on a le sentiment d’avoir une idée de business qui pourrait fonctionner, l’envie d’entreprendre est présente chez beaucoup d’entre nous !

comment-entreprendre

Quels sont les freins à entrepreneuriat ?

Malheureusement, seul un petit pourcentage de personnes pourtant motivées pour entreprendre décide réellement de créer leur propre activité ou leur startup ! La peur de ne pas réussir et de perdre ses acquis est ce qui bloque le plus souvent…

  • On n’ose pas quitter son emploi car on a peur de la crise et de ne plus avoir de ressources en cas d’échec;
  • On a peur de la complexité administrative et des charges et cotisations trop élevées à payer;
  • On préfère peaufiner son projet pendant des mois, des années, en espérant que cela nous permettra de réussir le jour du lancement;

Pire… ces peurs incitent certains à travailler au noir pour tester leur idée… Ils se mettent ainsi dans l’illégalité ou dans l’impossibilité de transformer leur test en véritable entreprise officielle le jour où leur coup d’essai est validé.

La solution simple pour tester son idée d’entreprise sans risque : l’auto-entrepreneur !

Le régime d’auto-entrepreneur a été introduit par le gouvernement en 2009 pour réduire le travail ou noir, mais aussi pour permettre à chacun de se lancer sans trop de risque.

Parmi les droits de l’auto-entrepreneur étaient mis particulièrement en avant les principes fondateurs suivants :

  • Pas de chiffre d’affaires, pas de charges à payer, et des charges et cotisations en proportion de son chiffre d’affaires.
  • Une création d’entreprise ultra simplifiée via une inscription gratuite sur Internet en quelques minutes.
  • Des déclarations simples sur Internet tous les mois ou tous les trimestres.
  • Le cumul possible avec un emploi salarié.
  • Une cessation d’activité simple à tout moment.

Mais cette apparente facilité ne doit pas vous laisser croire que vous allez devenir le roi du pétrole en 5 minutes et sans rien faire !

droits-devoirs-autoentrepreneur

Bien maîtriser son sujet avant de se lancer et tout au long de la vie de son entreprise :

Bien que les démarches administratives soient simplifiées et que les risques soient limités, il est nécessaire de bien comprendre ce que vous aurez à payer tout au long de la vie de votre entreprise. Par ailleurs certaines activités ne sont pas autorisées avec ce statut ou sont réglementées et nécessitent certaines qualifications ou assurances professionnelles…

Bref, vous devez bien comprendre les devoirs et obligations de l’auto-entrepreneur.

Enfin, depuis son lancement en 2009, ce régime simplifié a été modifié à différents égards (taux de cotisations, plafonds de chiffre d’affaires autorisé, exonération temporaire de certains taxes ou cotisations, etc), ce qui montre bien qu’il ne faut pas prendre pour acquis une situation confortable, et qu’il est là encore nécessaire de se tenir informé et à jour !

À chaque tentative de modification du régime de l’auto-entrepreneur par les députés ou le gouvernement, des voix se sont levées pour le défendre, que ce soit à travers des pétitions sur Internet ou encore par l’organisation de manifestations devant le siège du RSI ou autres…

communaute

Une véritable communauté d’entraide et de partage s’est mise en place sur Internet et c’est aussi ce qui fait la force des auto-entrepreneurs ! Alors si vous avez l’envie de vous lancer ou une idée d’entreprise à développer, n’attendez plus et rejoignez-nous sur http://autoentrepreneurinfo.com !

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


4 × = trente six

Votre commentaire