Image de marque : comment choisir les couleurs de son identité visuelle ?

lecarrefourdesentreprises-com-image-de-marque-comment-choisir-les-couleurs-de-son-identite-visuelle

Avec l’essor du digital, la plupart des grandes marques basent leur stratégie marketing sur un système visuel qui  valorise le choix des couleurs. Si auparavant,  il suffisait d’avoir un logo et un slogan accrocheur pour se différencier de ses concurrents, il en est désormais tout autrement. Aujourd’hui, les consommateurs subissent plusieurs types de présentation, à savoir la page web, les displays, les affiches, etc. Pour réussir à s’imposer sur le marché, le choix des couleurs s’avère être vital. Comment les choisir ?

Avoir conscience de l’importance des couleurs

Les yeux humains captent automatiquement la lumière et véhiculent les données reçues vers le centre cérébral sous forme d’impulsion électrique. Ainsi, une belle nappe personnalisée peut causer des effets similaires à la rétine. Toutefois, il est nécessaire de faire la distinction entre deux types de couleurs : les additives et les soustractives.

Couleurs additives ou système RGB

Par le principe de la réfraction à travers un prisme, la lumière blanche se décompose et donne naissance à plusieurs autres couleurs. Par conséquent, la couleur blanche est la couleur de base tandis que les autres font partie de ses composantes. Ces dernières sont appelées couleurs additives du fait que le mélange donne  de la lumière blanche.

Ce principe est utilisé par les interfaces mobiles comme la télévision ou d’autres types d’écrans. Ceux-ci sont à base de couleur Rouge, Verte et Bleue d’où l’appellation RGB ou Red-Green-Blue. Enfin, si un marketeur décide d’utiliser un écran au lieu d’une nappe personnalisée pour sa campagne, il lui est recommandé de choisir le format RGB. Ainsi, il obtiendra de bonnes couleurs.

Couleurs soustractives ou système CMJN

Les yeux perçoivent la lumière lorsque celle-ci tombe sur un objet. Si la quasi-totalité de celle-ci est aspirée par le support, la partie réfléchie représente la couleur que chacun perçoit. Si la teinte appliquée sur une nappe publicitaire est le rouge, le support va alors réfléchir celle-ci tandis que les autres se feront absorber.

La caractéristique soustractive des couleurs s’explique également par le fait que l’ensemble des mélanges donne théoriquement du noir. Le principe est particulièrement d’usage chez les  imprimeurs et graphistes professionnels en impression quadrichromie. Il s’appelle CMJN  ou Cyan, Magenta, Jaune et Noir. Le  mélange de ces quatre couleurs permet d’obtenir une large palette de couleurs. On peut alors les présenter sur n’importe quel motif d’une nappe personnalisée,par exemple.

Agir sur la perception naturelle des couleurs pour une image de marque

Dans le monde du marketing, l’identité visuelle d’une marque doit avant tout attirer l’attention du client. Pour ce faire, les informations présentées aux consommateurs doivent être faciles à comprendre et à lire. En effet, selon une étude, les internautes passent 8 secondes sur une page web pour décider s’ils veulent la quitter ou y rester. Il faut alors jouer sur ce laps de temps pour présenter un contenu de qualité, avec des couleurs attrayantes.

En somme, ce sont les mêmes principes à suivre pour choisir les teintes à utiliser pour sa nappe personnalisée ainsi que pour ses autres supports publicitaires.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


trois × = 3

Votre commentaire