Investir dans des terrains

shutterstock_74700493_

Au rythme où se développent actuellement certaines villes, principalement en banlieue, mais également dans les régions, les terrains vacants valent leur petit pesant d’or. En effet, la valeur des terrains vides augmente, car ceux-ci se raréfient au fur et à mesure que les villes s’élargissent et ils deviennent prisés, tant du côté des consommateurs que des entrepreneurs qui souhaitent y ériger des maisons.

Par conséquent, il pourrait être avisé d’acheter un terrain dès maintenant pour une personne qui souhaite faire bâtir sa maison dans les prochaines années, surtout si les taxes foncières ne sont pas très élevées.

Établir la valeur d’un terrain

Un peu comme avec les maisons, la valeur d’un terrain à vendre peut être évaluée en fonction de son emplacement et de ce qui se trouve à proximité. La taille a également son importance. De plus, l’analyse des dernières transactions similaires dans le même secteur permet aussi d’évaluer correctement la valeur marchande du terrain.

Cependant, ce ne sont pas là les seuls facteurs qui permettent d’établir la valeur d’un terrain, d’autant plus que certains lots sont parfois vendus au mètre carré ou à l’acre et non selon des limites précises. Ainsi, la valeur d’une parcelle de terre dépend également de son environnement et de ce qui est réalisable sur celle-ci.

En effet, il arrive que le type de terrain entraîne des limitations sur ce qu’il est possible d’y construire ou qu’il nécessite des travaux trop importants avant de permettre une construction sécuritaire.

Par exemple, ériger une maison sur un terrain situé très près d’une falaise ou d’une pente escarpée n’est pas impossible, mais le bâtiment risquerait d’être gravement affecté en cas d’éboulement. Il faudrait d’abord effectuer des tests de sol avant de procéder à la construction.

Réglementation

Les règlements municipaux peuvent également avoir un impact sur ce qu’il est possible de construire ou non sur un terrain vacant. En effet, en vertu de ces règlements, un terrain peut être situé dans une zone résidentielle, commerciale, industrielle ou agricole.

Cela signifie que la façon dont le terrain sera utilisé doit correspondre à certains critères. Par exemple, dans une zone résidentielle, on trouvera des maisons, des condos et des appartements, alors qu’il ne sera pas possible d’en construire dans un secteur industriel.

Un terrain pour construire

La plupart des terrains à vendre dans les villes sont destinés à un usage résidentiel. Avant de construire quoique ce soit sur un terrain vacant, il vaut mieux que le nouveau propriétaire s’informe des limites à respecter auprès de la municipalité. En effet, selon ce que l’on souhaite construire, il faut respecter certains règlements afin qu’il y ait une distance minimale par rapport aux limites du terrain ou aux autres bâtiments qui s’y trouvent.

De plus, l’achat d’un terrain un peu plus éloigné de la ville peut nécessiter des travaux supplémentaires afin d’avoir accès aux systèmes d’égout ou à l’électricité. Ainsi, même si un tel achat peut sembler un investissement, ce n’est pas toujours le cas. Il vaut mieux tenir compte de ce qui est réalisable et des coûts connexes avant d’oser acheter un terrain.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


+ 4 = onze

Votre commentaire