Investir en Chine, les secteurs porteurs

Capture

Vous vous demandez peut-être pourquoi investir en Chine. Eh bien, pour plusieurs raisons : pour sa forte croissance, pour sa main d’oeuvre hors-norme. Avide d’innovation, de progrès et de consommation, la Chine a su montrer à tous les investisseurs du monde entier qu’elle peut bien les rapporter. C’est l’un des principaux défis qu’elle lance. Si vous êtes tenté, nous vous guidons, à travers cet article, sur les secteurs porteurs dans ce pays.

La Construction

Afin de satisfaire l’économie du pays, la Chine ne cesse de construire et de construire. En 2010, elle est devenue le premier marché mondial de la construction. C’est l’un des secteurs porteurs du pays. Si vous désirez voyager pour découvrir la Chine autrement, on vous y proposera la visite des plus grands bâtiments et grattes-ciels du monde.

Le gouvernement chinois s’est fixé des objectifs et des projets de constructions visant à bâtir des plus hallucinants à l’exemple de la « World Financial Center de Shangai » ou du « Dragon tordu ». Le pays fait appel à d’architectes expérimentés internationaux pour signer ces projets. Parmi les constructions chinoises, le secteur résidentiel représente un taux de près de 70 % du marché, les espaces commerciaux de 13 %, et les bureaux de 5%. En tout, d’ici 2020, les bâtiments construits en Chine représenteront à eux seuls près de 35 % de la consommation énergétique du pays. Notons qu’en matière de construction, la Chine a établi des normes internationales pour le respect de l’environnement afin d’aboutir au concept de « construction durable ».

Les NTIC

Le secteur des NTIC fait partie des 7 secteurs stratégiques de la Chine. L’ouverture de ce secteur à l’international est très rapporteuse. Le pays est reconnu comme le 1er exportateur mondial de matériels informatiques et électroniques soit des ordinateurs portables, des tablettes, des logiciels et des smartphones, etc. Le pays est très fort dans le domaine du hardware qu’il a importé près de 20% des besoins nationaux dans ce secteur. Ainsi, le gouvernement se lance à recruter d’experts internationaux afin de promouvoir le secteur et développer cette filière.

Il n’est point étonnant de voir que ce sont surtout les Chinois qui sont les plus actifs sur le web et les réseaux sociaux mondiaux avec un nombre de 580 millions d’internautes, un chiffre qui ne représente pourtant que près de 45 % de la population totale. Ils en ont même créé un réseau social très nouveau : le Weibo au rang de la célèbre Twitter, et plus de 1 million de blogs. Selon les recensements, un Chinois possède 5 comptes sur les réseaux sociaux.

Les ventes en ligne sur tout le territoire chinois ont atteint 134 milliards d’euros avec un accroissement de 65 % sur seulement un an. Bref, le e-commerce en Chine, c’est le boom total.

Nucléaire et énergie

Avec 14, 8 GW en exploitation commerciale, la Chine est actuellement devenue le 1er marché mondial sur le secteur nucléaire. Elle est également la 1re conceptrice de réacteurs majoritairement constitués de CPR 1000 qui est un modèle français sinisé. Son objectif est en effet d’atteindre près de 60 GW d’ici 2020 pour résulter à 200 GW en 2030 et enfin 400 GW en 2050.

Concernant les énergies renouvelables, le pays a investi près de 90 milliards de dollars l’année dernière pour lutter contre la pollution. Le problème environnemental constitue un enjeu incontournable pour l’ensemble du pays.

Le cosmétique

La Chine figure aux premiers rangs derrière le Japon sur le secteur du cosmétique en Asie. À elle seule, les soins de la peau représentent 59 % du marché, les produits capillaires 24 % et les maquillages 13 %.

Les premières abonnées sont des femmes citadines. Reste pour la Chine de conquérir la clientèle masculine de par ses produits qui sont à 80 % d’origine étrangère. La France est le principal fournisseur d’un quart de ses importations. Les grandes marques ont monopolisé les canaux de distribution traditionnels.

Pour pouvoir favoriser le secteur, le pays a utilisé l’e-commerce. Ce fut un nouveau moyen d’atteindre un plus grand nombre de clients à travers les 4 coins de la planète, et particulièrement les consommateurs chinois potentiels.

La santé

La Chine commence à vieillir et donc doit se préoccuper un peu plus sur la santé. Dans le but d’améliorer ses systèmes de santé, le gouvernement chine lance un appel aux investisseurs étrangers. Les cibles concerneront un peu plus les personnes âgées qui sont à 10 % de la population totale selon les derniers recensements de l’année 2013, mais également des personnes vivant en milieu rural (55 %) et qui sont dépourvues d’accès aux soins.

Ainsi, le secteur de la santé est représente une très belle opportunité de business en Chine. La Chine manque non seulement de personnel qualifié, mais également de services haut de gamme.

Cependant, quand vous vous lancez dans le secteur de la santé dans ce pays, il ne faut jamais négliger l’importance de la médecine chinoise traditionnelle qui est un réel concurrent.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


cinq × 1 =

Votre commentaire