La négocation d’un bien immobilier

1351521364_accedia_177

La baisse de prix sur un bien immobilier peut représenter des sommes considérables, les réductions peuvent aller de 5 à 15%. Pour y parvenir des méthodes existent, voici nos conseils pour réussir votre négociation.

Récupérer les bonnes informations

Première étape : évaluer le prix du bien. Les annonces immobilières seront votre principale source, analysez les offres proposées par les agences (essayez d’obtenir les prix de vente des transactions). Définissez une fourchette avec des prix au mètre carré sur des biens similaires.

L’ensemble des points forts du bien (calme, luminosité) et ses défauts (1er étage,) vous permettront de positionner le bien dans la fourchette.
D’autres informations sont très utiles pour réussir sa négociation :

  • La situation du vendeur (prêt relais)
  • L’ancienneté de la mise en vente
  • l’état du marché, en effet sur un marché en crise, la force est du côté de l’acquéreur.

Se fixer un prix plancher

Avoir un prix plancher vous évitera de commettre une erreur. Pour se fixer ce plafond, soyez clair sur l’objectif de votre achat : faire un bonne affaire, l’appartement de vos rêves… puis

fixez votre objectif plancher en vous basant sur la valeur maximale que vous accordez au bien. Votre budget et bien votre capacité de financement peuvent être aussi de bons indicateurs.

Affiner vos arguments

Pour souligner que le bien est trop cher, utilisez vos analyses comparatives et les points faibles. Face à l’agent, vous démontrerez le bien fondé de votre offre, face au propriétaire, vous l’aiderez à réaliser que son prix est trop élevé.

Plus vos arguments seront étayés et prouvés plus vos demandes seront jugées recevables.

Déterminer les concessions et les contreparties.

Quels concessions pouvez-vous proposer au vendeur afin qu’il baisse son prix. Il est pressé, proposez-lui de signer le jour même ou bien de raccourcir les délais de signature chez le notaire.

Si vous en avez la capacité, vous pouvez mettre en avant la suppression de la clause suspensive d’obtention de prêt.

 Voir le site http://www.accedia.fr/

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


7 × cinq =

Votre commentaire