L’apprentissage : porte ouverte sur la découverte des metiers

243-logo-my-look-pro

Les années passent mais les mêmes questions restent : quel diplôme choisir ? Que faire l’année prochaine ? Aurais je un avenir ? Suite à la multiplication des parcours scolaire qui leurs sont proposées, les jeunes et leurs parents ont à l’approche du printemps à chaque fois ses mêmes interrogations. Cependant une option trop souvent oubliée leurs simplifieraient la vie : l’apprentissage.

Nous reprochons au système éducatif actuel l’absence du monde professionnel et donc la perte d’expérience. L’apprentissage est la voie qui répond à ses manques. Cette voie plonge les jeunes dans le monde de l’emploi à travers la découverte de métier (esthéticienne , cuisinier , plombier …) et de leurs exigences ( hygiène, qualité, environnement…). Une découverte du monde de l’emploi à travers des professionnels qui sauront au mieux guider et former les adultes de demain. Ainsi c’est en enfilant sa veste de cuisine ou encore sa blouse d’esthéticienne chaque matin que l’adolescent se construira son avenir. Une construction au jour le jour au contact d’artisan et autres techniciens qui lui apporteront ce savoir faire qui nous manque temps aujourd’hui.

Car oui c’est sur ce dernier point, le savoir faire, que ce trouve tout l’intérêt de la formation par apprentissage. Contrairement au parcours scolaire classique ici l’adolescent est plongé dans le monde réel. Son école sera l’entreprise et ses enseignants des professionnels de l’industrie. Une optimisation du temps d’enseignement obtenu par une conquête quotidienne du monde de l’emploi. L’expérience à la base même de l’éducation. Nous pourrons ainsi voir notre futur cuisinier , vêtements de travail sur le dos, découvrir sa batterie d’ustensile, fruits, légumes, viandes ou autres poissons tout comme le système d’hygiène et de sécurité qui régit ce milieu. Une profession ou ne pas tacher sa veste de cuisine est aussi important que la cuisson des aliments. Mais vous préférez la voie professionnelle de l’esthétisme ? Aucun problème ! Dans cet univers les exigences sont les mêmes. La blouse d’estheticienne se doit d’être aussi propre que ses crayons ou autres pinces. Mais c’est à travers le dialogue quotidien avec ses collègues que le jeune le découvrira et non en regardant des vidéos assis sur une chaise au fond d’une classe sombre.

Plombier, maçon, pâtissier, esthéticienne…l’apprentissage, comme son nom le transpire, est un système éducatif qui fera grandir l’adolescent par son contact au jour le jour avec cette jungle qu’est le monde professionnel. C’est ainsi qu’au file de ses années il pourra, ses vêtements de travail sur le dos, acquérir les armes nécessaires pour dompter ce qui est devenu la crainte de tout parent, le chômage.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


neuf × 8 =

Votre commentaire