Le dépannage et le contrôle de machines-outils

depannage-controle-machine-outil

Pour assurer une production efficiente, le monde industriel s’équipe de plus en plus de machines-outils à commandes numériques. Fraisage, découpe de matériaux, tournage, thermoformage, tous les postes sont susceptibles d’accueillir un tel équipement, quel que soit le secteur d’activité. Pourtant, le contrôle régulier de ces machines est obligatoire pour assurer leur fonctionnement et garantir la sécurité de l’opérateur.

Contrôle préventif et maintenance

De manière générale, il est recommandé de suivre les indications du fabriquant de la machine-outil. En effet, un contrôle technique est préconisé après un certains temps d’utilisation pour s’assurer qu’ aucune pièce n’est endommagée afin de conserver la qualité de production, mais aussi garantir la sécurité de l’opérateur.

Le contrôle préventif ne s’applique pas uniquement aux commandes mécaniques et à son fonctionnement. En effet, les processus de fabrication passent généralement par un programme informatique interne pré-configuré. Par diverses raisons, comme une coupure de courant ou une mauvaise manipulation, ce programme peut être défectueux, ce qui peut avoir de graves conséquences, comme des pièces déformées ou mal découpées. En conséquence, lors du contrôle préventif, chaque aspect de le machine-outil est passé au crible afin de s’assurer de son parfait fonctionnement.

Le dépannage et l’optimisation de la machine-outil

Dès qu’un dysfonctionnement est détecté, il est nécessaire de faire appel au service adapté pour le contrôle de la machine-outil. En règle générale, les fabricants vous proposent un contrat de maintenance, d’une durée variable, afin de vous dépanner dès que la situation l’exige. Si la validité de ce contrat est dépassé, il est possible de se tourner vers des organismes tiers pour prendre en charge les réparations.

Ces professionnels sont également en mesure de vous accompagner pour la maintenance curative, qui a pour objectif de pérenniser et de maximiser les performances des machines-outils, au moyen d’un contrôle approfondi de la géométrie machine, des piles des CN, des systèmes de ventilation, des variateurs et enfin des moteurs.

Optimiser sa chaîne de production

Les machines-outils ont beau être omniprésentes à l’heure actuelle, il est parfois nécessaire de les remplacer par des modèles plus récents ou plus précis pour assurer une production de masse. En effet, en particulier si la chaîne de production vise à fabriquer des petites pièces, la précision de la machine-outil est d’une importance capitale pour assurer la satisfaction client.

En conséquence, il est préférable de réaliser un audit de la chaîne de production par un expert ou, si vous ne disposez pas de telles ressources en interne, par un organisme compétent. Ce dernier peut vous accompagner dans l’optimisation de la chaîne de production et vous proposer des modèles de machines-outils plus efficaces que votre installation actuelle.

Si votre représentant est également un fabricant, vous pouvez alors entrer en phase de négociation avec lui pour avoir des réductions sur le prix, sur l’installation et la configuration du matériel ou établir un contrat de maintenance et de dépannage pour éviter tout problème éventuel.

Partager