L’e-réputation influence l’acte d’achat : quelles solutions pour l’e-commerce ?

lecarrefourdesentreprises.com-L'e-réputation influence l'acte d'achat Quelles solutions pour l'e-commerce

L’image de marque fait partie de l’enjeu crucial pour une entreprise. Notamment dans l’e-commerce, les consommateurs concèdent beaucoup d’importance à cette image ou plus précisément à l’e-réputation. Les statistiques le démontrent…de quoi à limiter les avis et contenus à aspect négatif sur son entreprise !

C’est un fait ! Internet s’impose à l’heure actuelle comme vecteur incontournable dans l’achat et la recommandation. Une bonne raison de soigner sa réputation en ligne, en faisant recours aux solutions présentées sur un blog e-réputation. Mais d’abord pour se convaincre de l’importance de l’e-réputation dans l’e-commerce voici un sondage précis réalisé par l’institut IFOP.

La majorité des Français se renseigne sur Internet avant un achat

D’après les études menées autour de l’impact de l’e-réputation sur le processus d’achat. Il s’avère que 80 % des internautes se servent d’Internet dans l’aide à la décision d’achat. Le score va jusqu’à 87 % en région parisienne. La majorité des Parisiens se renseignent avant d’acheter un article ou profiter d’un service. Dans le cadre des professions libérales et cadres supérieurs, le score atteint 92%.

Protéger le profil social

Dans un blog e-réputation, les conseils sont souvent assujettis à la surveillance et protection du profil social, et c’est une démarche pertinente, puisque 52 % des individus vérifie les avis sur les réseaux sociaux avant de faire un achat sur Internet. 70 % chez les jeunes de 18 à 24 ans et 66 % chez les 25 à 34 ans.

Reléguer les contenus négatifs des forums et blogs

Durant cette étape préalable à l’achat, nombreuses sont les personnes qui consultent les avis des clients sur les blogs et les forums. C’est pourquoi, en termes d’e-réputation un commerce doit reléguer les contenus et commentaires négatifs (des blogs et forums) lui concernant le plus loin possible dans les résultats de recherche. En effet, 88 % des répondants au sondage de l’IFOP font la part belle à tout ce qui se dit sur un site e-commerce dans les blogs et les forums avant d’effectuer un achat de produit sur le site en question.

Faire un audit e-réputation

Comme la pratique qui consiste à s’informer sur une marque avant l’achat ne cesse de répandre (notamment chez les moins de 35 ans, 72 %) il faut en déduire alors que, plus, les internautes accordent autant d’importance aux avis négatifs sur Internet, plus, le nombre d’achats en ligne devient précaire. Dès lors, pour qu’un commerce puisse prospérer en ligne sans pour autant être pointé du doigt par ses consommateurs, avec l’amélioration de ses services, il doit adopter une stratégie de veille de sa e-réputation, faire un audit pour que l’impact du « réflexe naturel d’information » ne soit préjudiciable.

Bien se positionner face à la concurrence

La force de frappe dissuasive à l’achat en ligne est effectivement l’e-réputation. 96 % des consommateurs informés mettent l’accent sur l’impact négatif. D’autant plus qu’ils mettent les marques en concurrence. L’e-commerce doit alors être courant de sa situation en un instant T, face à la concurrence. La veille concurrentielle est largement préconisée dans diverses plateformes comme un blog e-réputation.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


9 + = onze

Votre commentaire