Le traitement des DEEE pour les professionnels

Old computer parts

Les déchets d’équipements électriques et électroniques ou DEEE professionnels doivent être traités selon la loi en vigueur. Leur traitement est devenu obligatoire dans le but de restreindre leurs impacts néfastes sur l’environnement. Ils causent moins de dégâts une fois recyclés. Si votre entreprise n’a pas encore commencé leur traitement, sachez qu’il faut contacter une entreprise agréée pour pouvoir le faire. Seul ce genre de spécialiste peut collecter et traiter ces déchets.

Les DEEE professionnels à traiter impérativement

Il existe 10 catégories d’équipements électriques et électroniques. Les matériels bureautiques comme l’imprimante, la photocopieuse et l’imprimante en sont une. Il en est ainsi des matériels informatiques et des électroménagers. En général, les appareils jetés comme DEEE utilisent une tension sous 1500 et 1000 W respectivement en courant continu et en courant alternatif.

Désormais, la valorisation des DEEE est obligatoire selon les directives de la CE (Commission européenne) concernant leur traitement et leur gestion. Pour les particuliers, le seuil à collecter annuellement est de 4 kg minimum. Chaque élément constitutif dangereux doit aussi être traité systématiquement.
Concernant les professionnels, ils sont en même temps tenus de supprimer les déchets dangereux qu’ils soient producteurs ou simples utilisateurs. La responsabilité vis-à-vis de ces déchets s’alourdit pour les fabricants de ces appareils électriques et électroniques. Ils sont obligés d’enlever et de traiter ces équipements une fois arrivés en fin de vie. Ils sous-traitent vers des sociétés spécialisées ou agréées pour ce faire. Tout ceci est stipulé dans le Code de l’environnement.

L’intérêt de passer au traitement des DEEE professionnels

Les équipements électroniques et électriques rythment le travail dans les entreprises. Ils sont présents dans chaque établissement sous différentes formes possibles allant de la téléphonie, aux ordinateurs en passant par la machine à café. Une fois tombés en panne, beaucoup sont facilement remplacés par d’autres équipements plus modernes et puissants.

Qu’arrive-t-il aux appareils oubliés ? Beaucoup restent entassés dans un endroit obscur quelque part dans le sous-sol à tout jamais. Pourtant, ils présentent des dangers réels pour l’environnement et la santé des employés si l’on ne parle ne serait-ce que du fluide ou du gaz qui s’y échappe. Ils polluent l’air, contaminent l’eau et peuvent entraîner des cancers, des problèmes respiratoires ou autre. Le phosphore, le plomb et le béryllium font partie de ces éléments dangereux.

Traiter les DEEE représente donc une manière d’éviter ces risques. Cette opération consiste à éliminer ce type d’élément grâce au tri, à leur extraction de chaque appareil et à leur destruction. D’autres produits encore utilisables sortent aussi de ce démontage et ils seront récupérés. D’autres encore seront valorisés ou recyclés.

Grâce à cet effort, plus de la moitié des pièces détachées est réutilisée (entre 65 et 95 %). Cela permet d’économiser sur le coût de production de nouveaux équipements et de décontaminer l’environnement.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


5 × trois =

Votre commentaire