Les rouages du portage salarial

xlogo-sans-baseline.png.pagespeed.ic.vHVWHGisYw

Le portage salarial fait intervenir trois acteurs. Le premier est le salarié porté : un travailleur indépendant solidement expérimenté qui offre ses compétences à une entreprise cliente pour une mission déterminée. Cette entreprise cliente est le second acteur. Elle fait appel à un salarié porté, entre autres parce que ce dernier a des compétences qu’elle n’a pas en interne et pour ne pas avoir à embaucher. Et l’entreprise cliente et le salarié porté signent un contrat avec le troisième acteur : la société de portage. Le salarié porté négocie les conditions et les rémunérations, mais l’essentiel de la responsabilité revient à l’entreprise de portage, laquelle rétrocède d’ailleurs au salarié les honoraires payés par l’entreprise cliente.

La recherche de compétences qu’on n’a pas en interne

Le recours au portage salarial répond, en majeure partie, à un souci d’efficacité. Les travailleurs indépendants qui se lancent dans le portage salarial ont toujours une solide expérience dans leurs domaines. L’entreprise de portage met ainsi en relation une entreprise cliente avec un salarié porté, tel un courtier met en relation une compagnie d’assurance avec un assuré potentiel. Dans la plupart des cas, les compétences que recherche l’entreprise cliente n’ont pas toujours de relation directe avec le cœur de ses activités. Elle a donc besoin d’un professionnel aguerri pour exécuter une mission bien déterminée. D’ailleurs, le salarié porté n’est pas forcément un freelance. Loin de là ! Pas mal de salariés portés sont sous contrat de travail avec une entreprise.

Rendez-vous sur http://www.cotraitance.com/ pour plus d’informations sur les rouages de l’externalisation.

L’expérience du salarié porté est au cœur de la collaboration

Précisons bien que, dans la pratique, ce sont les entreprises clientes qui prennent contact avec les salariés portés. Cela n’empêche que beaucoup de travailleurs indépendants postent leurs offres sur Internet, entre autres. Puisque l’entreprise cliente veut que la tâche soit parfaitement exécutée, elle choisit forcément le travailleur indépendant le plus expérimenté et qui ait déjà fait ses preuves dans son domaine. Il arrive parfois qu’une entreprise cliente se renseigne auprès d’un réseau professionnel auquel elle est affiliée. L’autre voie tout aussi sûre de trouver un salarié porté compétent, c’est l’intervention d’une société de portage. Celle-ci est en contact avec toute une batterie de travailleurs indépendants de divers secteurs (informaticiens, commerciaux, consultants en communication, etc.). La société de portage est sans doute la plus à même à renseigner sur les travailleurs indépendants les plus fiables pour chaque secteur déterminé.

Pour plus d’informations sur ce chapitre, rendez-vous sur http://blog.cotraitance.com/.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


+ 7 = dix

Votre commentaire