Se rapprocher de son lieu de travail pour éviter le trafic

masson

Tout le monde le sait, les embouteillages dans les grandes villes sont une vraie plaie pour tous les travailleurs, cela cause une perte de temps pour tous les automobilistes, en plus d’être un vrai fléau pour l’environnement. Les ponts des grandes villes, comme ceux de Montréal, sont envahis par des centaines d’automobilistes à chaque matin, des gens qui demeurent dans les villes avoisinantes traversent les ponts pour aller à leur lieu de travail. Pris dans leur voiture, certaines personnes doivent penser à quitter la banlieue pour habiter dans la grande ville.

Il y a certains avantages lorsque nous déménageons dans la grande ville pour éviter le trafic, le premier avantage, c’est la possibilité d’utiliser le transport en commun, ce qui signifie, une économie d’argent, moins d’essence à payer, il y a moins de risques d’endommager le véhicule, une diminution de la pollution dans l’atmosphère. Le deuxième avantage, c’est la durée du trajet, qui n’est pas négligeable, le temps qui peut être sauvé, peut vous permettre d’être plus reposé lors de votre arrivé au lieu de travail. Pour les gens qui travaillent à Montréal, mais qui demeure sur la rive-sud peuvent sauver jusqu’à 45 minutes. Cela peut vous permettre d’arriver au travail plus détendu, surtout, s’il vous arrive de faire la grasse matinée. En demeurant dans la ville vous pourriez siroter une bonne boisson chaude devant la télévision, même vous réveillez plus tard et bénéficiez de minutes de sommeil supplémentaire.

La circulation à Montréal

À tous les matins, que ce soit à la télévision ou à la radio, les commentateurs parlent toujours de congestion sur les routes qui mènent à Montréal, et de longue minute d’attente pour traverser les ponts, parfois des accidents sur les ponts augmentent de manière considérablement l’attente, ce qui augmente le niveau de stress des travailleurs, qui craignent d’arriver en retard à leur lieu de travail.

Pour les gens qui demeurent dans la rive-sud de Montréal, comme Ste-Julie, St-Jean-Sur-Le-Richelieu, St-Jean, dans les faits, ces gens sont à 15 ou 20 minutes de Montréal, mais avec le trafic du matin et du soir, ils peuvent perdre plus qu’une demi-heure avant de traverser un des ponts pour se rendre à leur lieu de travail. Peut-être que certaines de ces personnes sont à la recherche d’un condo à vendre à Montréal, et que les personnes avec une plus grande famille songent à regarder les annonces pour visiter des maisons à vendre à Montréal. Puisque ces personnes veulent se rapprocher de leur lieu de travail au lieu de perdre leur temps dans leur voiture. Ce temps perdu pourrait être investi dans des domaines plus constructifs. Il y a aussi les gens qui demeurent dans la rive-nord de Montréal, dans des villes comme Laval ou Terrebonne, qui pourrait sauver un temps considérable en déménageant à Montréal.

Il ne faut pas oublier que le contraire est aussi possible, les gens peuvent déménager des grandes villes pour se rapprocher de leur lieu de travail. Si vous demeuriez dans la banlieue de, Montréal ou de Québec, songez aussi à ceci, pour contrer la pollution causée par les automobiles, il faudrait planter sept milliards d’arbres !

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


+ 5 = quatorze

Votre commentaire