Zoom sur le crédit d’impôt fenêtres et sur la subvention des travaux écologiques

12400_01_z

Les problèmes environnementaux ont incité plusieurs gouvernements à opter pour l’économie d’énergie. Cette initiative se manifeste par l’octroi d’aide aux citoyens. La puissance publique récompense les individus qui effectuent des travaux de rénovation dans leurs immeubles. Les travaux doivent se conformer à la transition énergétique.

Les aides de l’État sur les travaux écologiques

Les aides octroyées par l’autorité administrative sont inscrites dans la loi de finances. Tous résidents sur le territoire français ont droit à une subvention s’ils réalisent des travaux conformes aux exigences écologiques de l’État.

Le crédit d’impôt sur la transition énergétique consiste à réduire de 30% l’impôt que vous devez au pouvoir public. Il se plafonne autour de 8000 euros pour les célibataires et 16 000 euros pour les couples. Il ne peut être donné que par la réalisation des travaux d’isolation, l’installation d’équipement à énergie renouvelable, la pose de système de chauffage…La réduction octroyée prend en compte les travaux réalisés. Si vous n’isolez que les fenêtres de votre demeure, vous ne bénéficiez que du crédit d’impôt fenêtres. Vous pouvez aussi avoir droit à la prime d’énergie. Elle n’est délivrée que par la pose d’un matériel qui permet d’assurer la transition énergétique. Elle est différente puisque vous aurez droit à un chèque de 1500 euros de la part du pouvoir. Vous pouvez aussi profiter de la subvention travaux écologiques. Si vous réalisez des travaux de rénovation énergétiques dans votre demeure, vous pouvez revendiquez l’octroi de l’éco- prêt zéro. Dans le cas où vos travaux concernent l’isolation thermique, vous pouvez demander les aides Anah.

Les conditions d’octroi des aides écologiques

Ces diverses modalités d’aide ne peuvent être obtenues qu’ en répondant aux exigences de la puissance publique. Toutes les subventions ne sont délivrées qu’aux résidents français. Leurs résidences principales doivent se trouver sur le territoire. Ces personnes sont locataires, propriétaires ou bailleurs. Il n’est pas nécessaire d’être contribuable. Les travaux sont réalisés par une entreprise reconnue garant de l’environnement ou RGE. Les matériaux utilisés sont conformes aux normes établies par le pouvoir. Par contre, le type de subvention qui vous convient dépend de la caractéristique de votre immeuble et des travaux. Le crédit d’impôt s’adresse aux habitants d’un bâtiment âgé de plus de 2 ans. Alors que la subvention travaux écologiques se réfère aux logements vieux de 15 ans au moins.

Par la réalisation de divers types de travaux écologiques, vous pouvez cumuler le crédit d’impôt fenêtres avec d’autres aides comme la prime d’énergie, les aides Anah… Il suffit que vous remplissiez les exigences de l’autorité administrative.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom Votre Email Site web


3 − = null

Votre commentaire